Toutes les industries ont comme objectif principal d’assurer une fabrication en masse et en série. Le procédé de décolletage leur permettra d’atteindre cet objectif. Découvrez ce que c’est le décolletage.

Le décolletage : de quoi s’agit-il ?

Le décolletage ou « Swiss turn » est un procédé industriel permettant la fabrication des pièces mécaniques tournées. Cette fabrication s’effectue à l’aide des outils tranchants et des barres de métal. Vous pouvez voir avec le décolletage dans la vallée de l’Arve que l’opération se base sur l’enlèvement de la matière. Elle permet ainsi la transformation en un produit final d’un produit brut. Vous pouvez disposer par la suite d’objets de diverses tailles généralement en inox, en aluminium, en titane ou en acier. Parmi ces objets, vous pouvez distinguer les embouts, les buses, et les axes de moteur électrique. Il faut savoir que le « Swiss turn » intervient dans plusieurs domaines notamment le bâtiment, la médecine, l’aéronautique, l’électroménager, l’électronique et l’automobile. Vous pouvez trouver en ligne une industrie de décolletage dans La vallée de l’Arve. Spécialisé dans le décolletage, ce dernier dispose de nombreux partenaires. Il y a les sous-traitants de traitement de surface et de traitement thermique et les entreprises de parachèvement pour assurer la rectification des produits. Il y a aussi à sa disposition les fournisseurs d’outillages et les fournisseurs de matière. Avec une telle concentration de société, une forte réactivité est garantie aux clients.

Quels sont les types de décolletage ?

Avec le décolletage dans la vallée de l’Arve, vous pouvez distinguer deux types de « Swis turn ». Vous pouvez découvrir le décolletage traditionnel et le décolletage à commande numérique. Avec le décolletage traditionnel, l’opération s’effectuera automatiquement grâce à des machines automatiques ou semi-automatiques. Avec ce procédé, l’alimentation de la matière brute sera continuelle. Il faut noter que le fonctionnement de ce type de décolletage reste possible grâce à l’arbre à cames et à un système de leviers. Dans le processus de décolletage à tours automatique, deux opérations entrent en jeu. Il y a les opérations d’ébauche et les opérations de finition. Les opérations d’ébauche comprennent le dressage, le chariotage, le filetage et le taraudage. Par contre, les opérations de finition comprennent le polissage, l’ébavurage, le lavage et l’assemblage. Le décolletage à commande numérique est de son côté le type de décolletage le plus prisé dans les industries modernes. Il requiert l’utilisation de système d’arbre à cames. Pour que les barres de matériaux puissent être maintenues et puissent se tourner, il faudra utiliser des mandrins. Dans le processus de ce type de décolletage, il y a le fraisage, le tournage, le meulage, le forage ainsi que le soudage. Même si le décolletage traditionnel et le décolletage moderne aboutissent au même résultat, il y a certains points qui les diffèrent. En termes de fonctionnement, le décolletage traditionnel requiert la présence d’une personne pour assurer le fonctionnement de la machine. Tandis que le décolletage à commande numérique fonctionnera grâce à une programmation informatique. Autrement, ces deux types de décolletage offriront la même qualité de produits, mais le décolletage moderne permet une production plus importante en nombre. Cependant, le décolletage traditionnel assure une facilité de création et de personnalisation de pièce.

Quels avantages offre le décolletage ? 

Quel que soit le type du décolletage, il offre toujours de nombreux avantages. Avec les décolleteuses qui sont des machines très rapides, un gain en productivité est assuré. Il est essentiel de retenir que cette forte productivité n’impacte aucunement la qualité des produits. Les machines sont en effet très efficaces et très précises. Ainsi le décolletage dans la vallée de l’Arve vous fournira des objets à une extrême précision. D’ailleurs, avec une finition bien prise en compte, le produit final disposera d’une irréprochable esthétique. Entre autres, le décolletage permet une économie d’argent en économisant de la matière. Il ne présente aucun inconvénient. Il faut noter que la vallée de l’Arve reste le royaume du décolletage. Si elle a pris une telle ampleur, c’est parce que ses paysans ont commencé ce domaine depuis le début du XVIIIe siècle. Il s’agit de petites pièces mécaniques pour les horlogers suisses. Suite à leur développement dans ce secteur, une école d’horlogerie a été mise au point en 1848. Suite à la mécanisation et à la main-d’œuvre spécialisée, la vallée de l’Arve devint alors le haut lieu d’horlogerie française. Bientôt, cette production dépassera sûrement son seul domaine de l’horlogerie. Le décolletage produit désormais des pièces pour la téléphonie et l’aviation.