Le tapis oriental existe depuis des siècles et amène avec lui, jusqu’à ce jour, des cultures et des histoires toutes fascinantes. De base utilitaire, il devient au fil du temps un élément décoratif très apprécié. Il diffère de ses semblables, non seulement par ses origines, mais aussi par son aspect fortement colorié. La présence de tapis et de tapisserie dans les maisons devient plus courante. Aux sols et sur les murs, les espaces vides se trouvent bien garnis. Le tapis oriental, connu plutôt pour son allure traditionnelle peut parfaitement s’intégrer à toute décoration intérieure.

Pourquoi choisir un tapis oriental pour la déco ?

Le tapis oriental a traversé diverses périodes avant le temps présent. Il garde pourtant tout son charme et le multiplie davantage, car une partie de ce charme réside dans cette longévité. Vous vous dites sûrement pourquoi un tapis oriental en déco ? L’avantage d’utiliser un tapis oriental chez soi est qu’il possède plusieurs fonctions. Ce tapis est décoratif et réchauffant. D’ailleurs, à l’origine, il servait de protection contre le froid par les nomades. C’est devenu un signe d’élégance, les palais et les grandes maisons de l’orient en possédaient tous. Les modèles sont rarement les mêmes, les motifs et les couleurs sont très variés. Ils représentent souvent des plantes, des insectes ou encore des monuments orientaux. Récemment, les dessins ont évolué dans la modernité pour mieux convenir aux besoins des consommateurs. Les fabricants produisent maintenant des tapis design, quel que soit le type : glacé, à rayures ou avec spirales. Son emplacement peut également être changé selon votre guise : dans le salon, dans le hall, dans la chambre, etc. D’autre part, un vrai tapis oriental est fabriqué à nœud. Il est plus raffiné, épais et assez asymétrique. Des modèles industriels circulent beaucoup, ils sont moins durables, mais moins chers.

La beauté millénaire orientale s’invite à la maison !

Le tapis oriental apparaît entre les mains des artisans perses, il y a des milliers d’années. Ils confectionnaient ces tapis pour en faire des couvertures pour les peuples nomades. Les tapis devaient être portables et résistants. À l’époque, les tapis étaient en laine de mouton ou en laine de chèvre. Plus tard, on les retrouve dans les habitations perses et finalement, son appréciation devient mondiale. La confection du tapis répond généralement à la technique de nœud. Elle est exécutée par des tisseurs qui suivent des normes ancestrales. Ces derniers donnent au tapis son aspect unique et lui permettent d’être durable. Si vous comptez ressentir l’histoire de ce tapis et l’originalité de celui-ci, optez pour la fabrication traditionnelle. Depuis le temps, la fabrication par machine suit de près l’artisanat. Elle est qualifiée de bas de gamme à cause de la faible cadence de nœud, de sorte que le tapis industriel est largement bon marché. Dans le cas où seul le visuel de la décoration vous inspire, ce deuxième est préférable.

Un tapis pour chaque goût

La typique du tapis persan est la tendance au rouge. C’est d’ailleurs une couleur très appréciée et valeureuse en Asie. Dans une pièce monotone claire, le rouge s’y glisse facilement. Par exemple, pour toute pièce pâle, il est conseillé de casser le ton avec un tapis coloré. Cependant, il existe aussi des tapis sobres avec peu de motifs. Le choix d’un tapis dépend du reste de l’environnement, mais encore plus de la préférence du consommateur. Il faut raccorder la teinture et les dessins du tapis avec la pièce entière. Par exemple, pour un décor naturel, la tendance au vert prime. Il s’harmonise parfaitement avec des plantes et des tableaux. Cette décoration peut correspondre à une allée ou à une pergola. Un tapis classique sert idéalement aussi de descente de lit. Dans ce cas, l’accorder avec des rideaux ou une couverture de lit se présente comme la meilleure idée. La présence de tapis dans le salon est très courante, un tapis en laine mérite sa place dans cet endroit délicat. Pour une décoration moderne, limiter les motifs à des dessins uniformes est toujours possible. L’installation d’un tapis dans la salle à manger est assez inopinée, il risque de se tacher facilement, même si un tapis s’avère nettoyable.

Bon tapis, beau déco !

L’originalité du tapis réside dans la diversité des couleurs, il reste à éviter de saboter celles-ci. Pour assurer la durabilité de votre tapis, il est nécessaire de savoir discerner le bon. La matière du tapis varie : en soie, en laine ou autre. La laine est la matière d’origine. Les vrais styles traditionnels se traduisent par la présence de différents styles. Pour un réel tapis style oriental, il faut donc mettre en avant l’extravagance. Un bon tapis possède une densité de tissage élevé et s’achève en plusieurs mois, contrairement aux répliques qui sont achevées en quelques heures. Peu importe l’ornement existant dans votre maison, un tapis oriental s’y intègre facilement qu’il soit de type traditionnel ou contemporain.