Comment financer vos projets de rénovation énergétique ?

rénovation énergétique

Publié le : 25 août 20216 mins de lecture

L’économie de l’énergie constitue un pilier considérable du développement durable. Elle repose sur la rénovation et l’efficacité énergétique. Pour soutenir les projets et les travaux de rénovation énergétique, des financements et aides divers sont offerts par l’État, les établissements de crédit et les banques pour les particuliers et les professionnels.

Le financement bancaire pour la rénovation énergétique

Les établissements de crédit et les banques financent les projets et les travaux de rénovation énergétique des particuliers. Les projets peuvent concerner l’acquisition d’équipement de chauffage économe en énergie. Ma Chaudière Gratuite figure parmi les objectifs.

Le prêt immobilier s’accompagne du projet énergétique pour les ménages. A part le prêt pour l’acquisition de l’immeuble, une demande de prêt pour la rénovation énergétique peut s’effectuer directement par présentation des devis du projet. Ce financement d’amélioration n’excède pas le 10 % du montant de l’acquisition. Les banques octroient des prêts destinés au changement de chaudière.

Le prêt à la consommation constitue également un moyen de financement de la rénovation énergétique pour les particuliers. Il s’agit d’un prêt plus flexible. Le crédit à la consommation s’avère rapide à obtenir, facilitant la disposition des chaudières à granulés. Toutefois, les intérêts pour ce type de prêt restent élevés. D’ailleurs, la durée du remboursement semble assez courte, ne dépassant pas 7 ans. Les chaudières peuvent être consultées sur  www.machaudieregratuite.fr.

Le soutien financier de l’État pour la rénovation énergétique

L’État intervient pour la rénovation énergétique des particuliers, des ménages. Le but consiste à permettre au plus grand nombre de disposer des habitations performantes en termes d’énergie.

Le Crédit d’Impôt pour la Transition Énergétique (CITE) est établi pour les personnes voulant effectuer des travaux de rénovation énergétique de leur logement. Il concerne les maisons de plus de deux ans d’ancienneté. Le CITE est conçu afin de déduire de l’impôt sur le revenu une partie des dépenses faites pour les travaux de rénovation énergétique. Le remplacement de chaudière bénéficie du financement à partir du crédit d’impôt chaudière.

La prime énergétique est également instaurée pour soutenir la rénovation énergétique des ménages les plus modestes. Il s’agit d’un montant d’aide accordée aux ménages par rapport aux travaux réalisés. La mise en place d’une chaudière à granulés profite d’un droit précis pour les ménages modestes et les ménages intermédiaires.  

L’appui pour la rénovation énergétique des professionnels

Des aides financières et des primes sont conçues pour les entreprises voulant investir dans des projets de rénovation et d’efficacité énergétique.

Le Prêt Eco-Energie (PEE) est fait pour les petites et moyennes entreprises. Il est destiné aux sociétés de plus de trois ans entreprenant des travaux de rénovation énergétique comme l’installation de chaudière à granule. Le PEE concerne surtout les investissements verts. La demande de financement s’effectue par la présentation de l’attestation sur l’honneur des acquisitions prévues pour l’efficacité énergétique. Ce prêt ne peut excéder 100 000 euros. Le remboursement s’effectue en cinq ans.

D’autres aides financières sont aussi accordées aux entreprises pour réaliser l’économie d’énergie par l’intermédiaire de l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME).  Ces aides concernent les projets de recherche et développement pour la réalisation de l’efficacité énergétique des entreprises. Il s’agit d’une subvention pouvant soutenir jusqu’à 70 % du programme. La chaudière un euro fait partie des projets financés.

Nombreux sont les aides et les prêts pour le financement de la transition et la rénovation énergétique. Ils sont accordés aux ménages et aux entreprises. L’État appuie les projets des ménages en établissant le crédit d’impôt et la prime énergétique. Les banques octroient des prêts immobiliers et des crédits à la consommation pour encourager la réduction de la consommation énergétique des particuliers. Les entreprises bénéficient des prêts éco-énergie et des aides financières pour intensifier l’économie d’énergie.

 

Plan du site