Si vous cherchez des aides pour une construction neuve, vous pouvez choisir les prêts. Vous pouvez aussi opter pour les donations ou les crédits familiaux. Il existe aussi des aides provenant de l’employeur et des aides locales. Après, vous pouvez choisir un entrepreneur pour bâtir votre maison. Pour trouver un entrepreneur dans la construction bâtiment ou renovation batiment, cliquez ici.

Les prêts

Il existe deux sortes de prêts destinés à vous aider dans la construction d’un bâtiment. Il y a le prêt à taux 0 % et le prêt à l’accession sociale. Le prêt à taux 0 %, aussi appelé PTZ, est une aide fournie par les banques qui ont passé un accord avec l’État. Il s’agit d’un crédit offert sans taux d’intérêt à payer en retour. Pour accéder à cette aide, il faut détenir une résidence principale ancienne d’au moins deux ans.

Le prêt à taux 0 % est cependant plafonné. Pour une famille de trois personnes par exemple, le prêt est limité à 51 000 €. Le montant dépend également de la zone géographique où réside le demandeur. Parfois, le prêt à taux 0 % peut atteindre les 138 000 €. Il existe des simulateurs de PTZ en ligne. Vous pouvez les utiliser pour connaitre la somme que vous pourrez obtenir.

À noter que le PTZ s’arrêtera en 2021. Les zones A, A bis et B1 n’obtiendront que 40 % de la somme totale du projet. Les zones B2 et C obtiendront entre 20 et 40 %. Si la somme obtenue ne couvre pas vos besoins ou si vous dépassez la date limite pour bénéficier de cette aide, vous avez accès à d’autres prêts pour terminer votre projet.  

Parmi ces prêts, il y a le PAS ou Prêt à l’Accession Sociale. Il s’agit d’un prêt réglementé. Il est aussi fourni par les banques qui ont signé un accord avec l’État. Le bien obtenu avec le prêt à l’accession sociale doit servir de résidence principale à celui qui emprunte la somme à la banque. On peut obtenir le PAS sous des conditions qu’il faut voir avec la banque.

À noter cependant que ce prêt ne permet que l’achat d’un bien (maison, terrain) en secteur rural ou dans les petites villes. Contrairement au PTZ, il y a des frais pour obtenir le PAS, mais ce sont des frais réduits. De plus, c’est l’État directement qui se porte garant de la demande.

Pour plus d’informations concernant ces prêts, rapprochez-vous de votre banque. Vous pouvez voir si elle a signé un accord avec l’État lui permettant de vous proposer le prêt. Vous pourrez aussi voir combien vous pouvez gagner pour la construction bâtiment que vous projetez de faire.

<h2>Les donations et les crédits familiaux</h2>

Les donations sont aussi une autre forme d’aide à la construction d’un bâtiment. Dans ce cadre, les membres de la famille, notamment les parents et les grands-parents, peuvent donner de l’argent à leurs enfants ou à leurs petits-enfants pour les aider. Les parents ont le droit de donner 100 000 €, tous les quinze ans, à leurs enfants.

C’est une donation qui est autorisée par le fisc donc, les parents n’ont rien à payer en retour. Les grands-parents peuvent donner 31 865 € à leurs petits enfants ou même 100 000 € dans des cas particuliers comme l’aide à la construction par exemple. Pour les grands-parents par contre, l’aide particulier n’est accepté qu’entre le 15 juillet 2020 et la date du 30 juin 2021 pour l’instant.

Il y a aussi les crédits familiaux qui peuvent complémenter les donations. Ces crédits doivent par contre être officialisés par écrit auprès d’un notaire. Ils doivent aussi être remboursés pour éviter les redressements du fisc. Il faut aussi déclarer la somme aux impôts.

<h2>Les aides de la part des employeurs</h2>

Appelées également PEEC, les aides de la part de l’employeur sont accessibles aux salariés d’une entreprise. S’il s’agit d’une entreprise agricole, l’aide sera accessible si la société compte plus de 50 salariés. S’il s’agit d’une autre entreprise, il est possible d’accéder à cette aide si la société compte plus de 20 salariés.

L’entreprise peut fournir un prêt à taux réduit à un de ses employés, vu qu’elle est obligée de mettre de côté un budget de 0,45 % d’aide annuel pour aider les employer dans la construction de leurs maisons. Il s’agit du dispositif 1 % logement. Pour plus d’informations sur cette aide, vous pouvez vous rapprocher de la DRH de votre entreprise et voir le taux et le montant du prêt que vous pouvez obtenir.

<h2>Les aides locales</h2>

Les aides locales entrent en vigueur dans la construction neuve d’une maison. Pour accéder à ce genre d’aide, il faut obtenir une exonération de la taxe foncière de la part de la mairie. Il faut également déclarer la construction auprès des services des impôts fonciers. Le prêt peut ensuite adopter une forme d’aide à taux 0 % ou d’aide à taux réduit.

Pour plus d’informations concernant ce prêt, rapprochez-vous de la mairie de votre commune. Elle pourra vous renseigner sur les démarches à faire pour concrétiser votre projet.