Selon les statistiques, environ 20 sur 80 ha de toitures sont actuellement végétalisées à Paris même si ce pourcentage est à la hausse dans certains pays voisins comme l’Allemagne. L’engouement pour cette pratique a été intense après la prise de conscience sur le réchauffement climatique. Cette technique a déjà été utilisée par les ancêtres pour diverses raisons qui sont très avantageuses même de nos jours.

Plus de durabilité pour l’étanchéité de a maison

La végétalisation de toiture est actuellement recommandée pour réduire les effets du réchauffement climatique chez soi. Ceci étant, il faut des autorisations et des études techniques avant d’opter pour ce choix.

Le premier avantage du toit végétalisé c’est que cette couverture végétale évite la variation de température brusque entre la nuit et le jour surtout durant l’été. En effet, cette grande variation de température sur le toit, qui passe de 70° à 25°, provoque une dilatation et une rétractation fréquente de l’étanchéité, pouvant causer un craquement au bout d’un certain temps.

En optant pour un toit végétal, le propriétaire pourra rallonger la durée de vie de son étanchéité, allant jusqu’au triple de la durée de vie originale car elle ne sera pas touchée par les UV du soleil. C’est la raison pour laquelle les toitures anciennes ont été très durables. De plus, les maisons ont été climatisées sans avoir eu recours à divers appareils. Rendez-vous sur ce site pour plus d’information sur le sujet.

Isolation thermique et phonique naturelles

Le toit végétal est un climatiseur naturel car il crée une isolation thermique. Ceci étant, la mise en place des isolations est encore utile et est nécessaire pour avoir une maison climatisée tant en hiver qu’en été.

En été, la présence de végétaux et de terre empêchent la chaleur d’entrer dans la maison. La maison avec toit végétalisé a une température ambiante même en période caniculaire. Selon les témoignages des propriétaires, même avec une température de 40° à l’ombre, une maison de ce type, a toujours une température de 20 à 25°.

En hiver, la végétalisation vient en complément d’isolation pour renforcer la chaleur de la maison. La température est donc stable dans une maison avec un toit végétalisé.

La végétalisation de la toiture offre aussi un avantage sur l’isolation phonique car les végétaux et la terre, absorbent les bruits aériens ainsi que les bruits d’impact comme ceux de la pluie.

Avantages très palpables pour la collectivité

L’une des raisons pour laquelle les collectivités locales optent pour une grande sensibilisation à la végétalisation de toiture c’est qu’elle offre de grands avantages à toute la ville, surtout aux grandes villes présentant majoritairement des structures en béton et sans végétation.

En effet, le toit végétal, pourra réduire de manière considérable les effets des grandes chaleurs. Cela pourra ainsi aider les personnes vulnérables comme les personnes âgées surtout en été.  

Le toit végétalisé pourra aussi servir de tampon hydrique c’est-à-dire qu’en retenant une certaine partie d’eau de pluie, environ 70%, elle pourra limiter les inondations qui sont survenu ces dernières années. Elle est ainsi conseillée que ce soit en milieu urbain ou en milieu rural.

Avec leur rôle dans la photosynthèse, les végétaux plantés sur les toitures pourront améliorer la qualité de l’air, surtout en milieu urbain. En effet, les végétaux, en dégageant de l’oxygène et en absorbant du gaz carbonique, dans la journée, pourront aider les humains et les animaux, à profiter d’un air plus purifié. Ils limitent ainsi l’absorption de gaz carbonique dégagé dans l’air avec la pollution.

Avec la présence des végétaux, la population urbaine pourra profiter de la présence et du développement de la biodiversité. C’est le cas des abeilles, des papillons, des escargots et bien d’autres encore. Il y a même ceux qui pratiquent l’apiculture sur leur toit végétalisé.

À part cela, ceux qui ont opté pour un potager sur leur toit pourront profiter de légumes frais pour la cuisine.