Le statut LMNP ou loueur en meublé non professionnel séduit de nombreux investisseurs. En effet, l’investisseur a deux options en termes de régime fiscal : le régime micro-BIC ou le régime réel. Pour évaluer le montant de l’amortissement, il ne faut pas hésiter à réaliser une simulation lmnp. Mais où et comment ?

LMNP : qu’est-ce que c’est au juste ?

Le statut LMNP s’applique aux investisseurs qui s’engagent à mettre en location un bien immobilier neuf ou ancien meublé et à usage d’habitation. Il peut s’agir d’une location saisonnière ou temporaire. De la sorte, vous pouvez opter pour un appartement classique, une résidence pour sénior, de tourisme, estudiantine ou même un EPHAD. Puisque le logement doit être meublé, il doit contenir au moins les équipements indispensables tels qu’un lit, des couvertures, un réfrigérateur, etc.

L’investissement LMNP permet de réaliser des avantages fiscaux non négligeables. En fait, vous avez deux options en termes de modes d’imposition, à vous de choisir la meilleure option. Le régime micro-BIC est le plus simple et le plus courant, il suffit de déclarer les loyers perçus. Vous bénéficiez d’un abattement de 50 %, donc seuls 50 % de vos revenus seront imposés. Avec le régime réel, les formalités sont assez complexes, mais vous pouvez déduire des loyers les différentes charges avant l’imposition. Dans certains cas, il est possible de ne pas payer d’impôt et de soustraire un amortissement du bien ou des meubles avant le calcul de l’impôt. Pour avoir une petite idée de la rentabilité du projet et la perte de valeur des biens immobiliers et mobiliers, réalisez une simulation lmnp amortissement.

Qu’est-ce qu’on entend par « amortissement LMNP » ?

Avec le statut de loueur meublé non professionnel, l’amortissement LMNP linéaire est appliqué sur les biens immobiliers et mobiliers. Notons pour ce cas qu’un terrain nu n’est pas amortissable. L’amortissement comptable vise à étendre la valeur du bien sur la durée d’utilisation. Il s’agit d’une charge fiscale considérée comme une perte de valeur progressive que vous pouvez ajouter aux autres charges. Ce qui peut réduire considérablement le revenu imposable.

Dans le cadre d’une location meublée, le propriétaire peut amortir jusqu’à 100 % les travaux réalisés, la valeur du mobilier HT, les frais d’acte et la valeur hors taxe de l’immobilier. En général, l’amortissement peut aller de 10 à 20 % par an sur 5 à 10 ans pour les meubles et de 2,5 à 4 % par an pour 25 à 40 ans pour les biens immobiliers et les frais d’acte. Le calcul est un peu compliqué, car il faudrait se baser sur la valeur des composants de l’immobilier tels que les gros œuvres, les finitions intérieures… Et le taux et la durée d’amortissement sont différents. Pour obtenir un résultat seulement en quelques clics, utilisez un simulateur lmnp amortissement.

Le simulateur LMNP : est-ce un outil fiable ?

Un simulateur LMNP est un outil très efficace pour simuler la rentabilité locative de votre projet. Il vous sera d’une grande utilité pour vous aider à prendre la bonne décision. Sur des sites spécialisés, vous pouvez donc faire une simulation lmnp classique et avoir une idée précise du rendement d’un investissement grâce aux flux financiers générés par l’acquisition d’un logement. Le principe est simple : vous entrez les données, et après validation, vous obtiendrez le calcul des amortissements LMNP, le bilan comptable et même le bilan de trésorerie. Bref, la simulation lmnp amortissement est rapide, gratuite et sans engagement et donne un résultat concret.