Suivre des études pour obtenir un master en gestion de patrimoine

Gestion de patrimoine

Publié le : 25 octobre 20235 mins de lecture

Actuellement, le master en gestion de patrimoine attire de plus en plus d’étudiants. Cette spécialisation de cinquième année contribue à l’acquisition des savoir-faire nécessaires à l’exercice des professions qui sont liées à la gestion de patrimoine. À la fin de la formation, l’étudiant aura la capacité d’évaluer la situation patrimoniale, de proposer une stratégie globale d’investissement financier ou de gestion à un particulier.

 

Quel est l’objectif du master en gestion de patrimoine ?

 

Le master en gestion de patrimoine s’avère une formation diplômante enregistrée au RNCP et reconnue par l’Etat accordant le grade de bac+5. Ce cursus, d’une durée de 2 ans, confère 120 crédits. Il propose une orientation indifférenciée, professionnelle ou recherche. L’organisation des études ainsi que l’architecture du master sont propres à chaque école. Le master gestion de patrimoine permet de former des conseillers en gestion de fortune et de patrimoine. Son objectif consiste à former des spécialistes, qui ont une bonne connaissance de la réglementation, des solutions existantes et des besoins de chaque client. À cela s’ajoute leur capacité à proposer des stratégies pour la constitution de transmission d’un patrimoine. Le master gestion de patrimoine offre divers parcours qui s’orientent vers la gestion patrimoniale, le droit ainsi que ses spécificités ou encore un parcours mixte.

 

Quels sont les modes de formations disponibles pour l’obtention du diplôme ?

 

Actuellement, il existe de nombreux modes de formations pour obtenir le diplôme de master gestion de patrimoine. On le propose en formation initiale, en alternance ou continue. Le master est aussi accessible lors d’une procédure VAE pour les personnes en poursuite d’étude, en recherche d’emploi ou en activité. La formation initiale se présente sous forme de suivi de cours présentiel à l’école. En général, ce mode de formation se marque par une période de stage d’une durée de six mois en minimum en entreprise. Le but est d’aider les étudiants à acquérir de l’expérience professionnelle tout en s’insérant directement sur le marché de l’emploi. Quant à la formation en alternance, elle permet aux élèves de repartir leur temps entre l’activité d’étudiant et l’activité salariée en société, via un contrat d’apprentissage ou contrat de professionnalisation. L’intérêt de faire un master en alternance, c’est de se spécialiser, et de se professionnaliser plus rapidement afin d’acquérir les compétences nécessaires. En outre, elle permet de consolider votre projet professionnel pour que vous soyez opérationnel et donc intégrer facilement le marché du travail. Avec une formation en alternance, les étudiants pourront se faire financer leurs frais de scolarité par l’entreprise d’accueil.

 

Comment intégrer un master de gestion de patrimoine ?

 

Après le baccalauréat, les étudiants ayant validé trois ans dans le supérieur peuvent accéder au diplôme de master gestion de patrimoine. Les titulaires de bac+3 de type DEES, bachelor, BUT, de licence professionnelle ou de licence ont la possibilité d’intégrer un master en gestion patrimoniale afin de poursuivre leurs études supérieures. Par ailleurs, c’est un prérequis indispensable pour obtenir le diplôme. La sélection des candidats de fait sur lettre de motivation, sur dossier de candidature ainsi que sur entretien face à un jury. Les étudiants doivent aussi parfois passer un concours d’entrée. Ce dernier comporte des épreuves spécifiques à chaque établissement. De ce fait, une préparation aux concours s’avère nécessaire. En outre, quelques établissements peuvent accepter des étudiants qui sont en deuxième année en Master via l’admission parallèle. Toutefois, il faut savoir que les admissions dépendront de chaque établissement.

Plan du site