Les meilleurs conseils pour bien choisir sa formation en audiovisuel

formation en audiovisuel

Publié le : 25 octobre 20235 mins de lecture

S’intéresser à l’audiovisuel consiste en général à s’immerger dans le monde de la télévision, du cinéma, de la radio, mais aussi de l’image et du son. Une grande variété de débouchés faisant de ce domaine un secteur qui inspire de nombreux individus, plusieurs candidats. À cela s’ajoute le fait que les possibilités de suivre une formation audiovisuelle sont nombreuses, que ce soit à l’école ou à l’université, en présentiel, en ligne ou à distance. Le seul conseil est de veiller à ce que votre formation présente un solide équilibre entre pratique et théorie, voire un stage professionnel au sein d’une entreprise de communication, de médias, etc.

CAP, BTS, BUT : formation rapide dans le domaine de l’audiovisuel

Une formation audiovisuelle vous permet d’acquérir un large éventail de compétences. Le BTS métiers de l’audiovisuel propose un diplôme reconnu professionnellement dans environ cinq spécialisations en deux ans. Quelle que soit l’option choisie, la première année est réservée à la formation théorique et pratique.

La deuxième année est destinée à renforcer les compétences, les projets et la réalisation d’une production audiovisuelle. Si vous souhaitez vous concentrer sur les approches multimédias, le design graphique vous conviendra mieux. Si vous êtes titulaire d’un autre baccalauréat que le baccalauréat technologique option arts appliqués, une remise à niveau d’un an est nécessaire pour tous ces diplômes.

Les études universitaires en audiovisuel : de bac+3 à bac+5

Des formations universitaires dans le secteur de l’audiovisuel sont également proposées. Une licence générale est suivie de masters professionnels et de masters recherche en audiovisuel et cinéma dans la filière Arts du spectacle. Les licences professionnelles en Arts du spectacle sont accessibles après un bac+2, permettant de se former en un an à diverses matières, notamment l’ingénierie numérique, la création multimédia, les sciences et technologies des réseaux.

Une licence arts du spectacle avec une spécialisation cinéma et audiovisuel peut être combinée avec une licence en cinéma. Une licence n’offre pas suffisamment d’opportunités. Ainsi, il convient mieux de poursuivre jusqu’en master, où vous pourrez vous spécialiser dans la réalisation, l’écriture, la production, le droit, la culture, l’image et son, le film d’animation, etc. Ces cours sont conçus pour les étudiants désireux de poursuivre un diplôme de cinq ans afin d’acquérir une base théorique solide.

Choisissez votre spécialisation en école

Étant donné le large éventail d’écoles supérieures d’audiovisuel, il est essentiel de rechercher le contenu des cours, les matières enseignées, les spécialités offertes et les liens existants avec le monde professionnel et, éventuellement, les écoles ou universités partenaires à l’étranger. Les formations reconnues dans le domaine du cinéma ou de l’audiovisuel sont généralement dispensées dans des écoles spécialisées. Après l’obtention de leur diplôme, les étudiants reçoivent une formation en cinéma, photographie, scénarisation, réalisation, technologie, ainsi qu’en image et son, cinéma et animation des niveaux bac+2 à bac+5.

Elles délivrent fréquemment des Bachelors (photographie, cinéma, métiers du son…). À noter également que l’industrie cinématographique française recherche des personnes ayant une expérience dans l’administration, la communication ou le marketing. Il existe également des écoles généralistes ou plus spécialisées dans la formation audiovisuelle, comme l’infographie, le son, etc. Bref, des parcours qui vous préparent au métier de reporter d’images.

Plan du site