La boîte de vitesses : un élément essentiel de votre voiture

boîte de vitesse

Publié le : 25 octobre 20236 mins de lecture

Représentant un équipement essentiel pour le bon fonctionnement de toute voiture : la boîte de vitesses permet aux conducteurs d’exploiter au mieux le couple moteur. En effet, ce dispositif mécanique garantit la transmission manuelle de la puissance du moteur. Contrairement à une boîte de vitesses automatique, la transmission manuelle propose des coefficients de démultiplication ou de réduction vous permettant de vous adapter aux conditions de roulage de l’automobile. D’ailleurs, les rapports de transmission intégrale varient en fonction de la vitesse de la voiture. Principe de fonctionnement, divers types de boîte de vitesses, éléments composants et entretien : le point sur tout ce que vous devez savoir !

Le principe de fonctionnement de la boîte de vitesse

Pour modifier la vitesse de rotation entre la sortie et l’entrée, la boîte à vitesses transmet la puissance du moteur aux roues motrices à travers l’arbre de transmission. Le bon fonctionnement de la transmission repose sur trois éléments clés, dont la boîte de vitesses, le différentiel ainsi que l’embrayage. Grâce à l’embrayage, la force du moteur est transmise en entrée de boîte par l’arbre primaire. Des pignons (des disques d’acier crénelés) positionnés sur l’arbre secondaire permettent de transmettre le mouvement de rotations à d’autres pignons. Par la suite, une timonerie vient déplacer le synchroniseur sur le pignon choisi au cours de la sélection d’une vitesse. De ce fait, il entre en rotation et transmet cette force rotative vers les roues motrices.

En outre, le mouvement pourra également être transmis par un troisième arbre conçu pour un rapport en prise directe. Il relie ainsi les deux arbres précédents afin que le moteur et les roues tournent à une vitesse identique. Ces pièces sont reliées au levier de vitesse pour permettre de démultiplier la puissance du moteur. D’ailleurs, si vous envisagez de remplacer votre boîte de vitesses : vous pouvez vous rendre sur boite-de-vitesses-siscarauto.fr pour tout achat.

Zoom sur les divers types de boîtes de vitesses

Parmi les types de boîtes de vitesses, on retrouve les boîtes de vitesses automatiques, manuelles et séquentielles. Également appelé boîte à engrenage : la boîte de vitesse manuelle est la plus répandue en Europe. Ce type de boîte est généralement disponible à cinq ou six vitesses. Ce type de transmission s’appuie sur un système de débrayage et d’embrayage.

De plus en plus prisée actuellement, la boîte de vitesses automatique détermine le mode de conduite de la voiture. Que vous choisissiez une boîte automatique à simple et à double embrayage, une boîte automatique à convertisseur de couple ou encore une boîte automatique à variations continue : les changements de vitesse seront gérés de manière automatique. D’ailleurs, ce type de boîte utilise un double embrayage qui vient remplacer le convertisseur de couple.

La boîte de vitesse séquentielle, quant à elle, est souvent conçue pour les voitures sportives. Souvent couplée à une boîte de vitesses automatique, elle permet aux pilotes de jouir de meilleures performances à travers une conduite plus réactive.

Les éléments constitutifs de la boîte de vitesses

Une boîte de vitesses est un ensemble composé de plusieurs pièces mécaniques. À commencer par la fourchette, c’est un dispositif permettant de déplacer le baladeur pour engager un rapport de vitesse. Si la bague synchroniseur assure une bonne synchronisation entre l’engrenage de l’arbre secondaire et les vitesses de l’arbre ; le baladeur permet d’emboiter (de craboter) les engrenages de l’arbre secondaire. Il est à noter d’ailleurs que le point mort est caractérisé par une situation où aucun pignon n’est en crabotage.

Un autre composant : l’arbre primaire tourne à une vitesse identique au moteur à l’aide du vilebrequin. Un arbre intermédiaire vient se situer parallèlement à ce dernier afin de le relier à l’arbre secondaire qui contient les pignons de différentes vitesses.

D’ailleurs, pour assurer une bonne distribution de la vitesse entre les roues droites et gauches : un différentiel est installé entre les roues et la boîte de vitesses. La rotation des arbres étant assurés par les roulements ; il ne faudra pas oublier l’huile de la boîte de vitesses afin de garantir la lubrification des divers engrenages et assurer leur refroidissement.

L’entretien de la boîte de vitesse : un détail à ne pas négliger

Divers aspects nécessitent une surveillance régulière au moment de l’entretien d’une boîte de vitesses. En premier lieu, assurez-vous que la vidange soit effectuée régulièrement. De la même manière, le contrôle systématique de la timonerie de sélection des vitesses et la bonne lubrification des pièces mécaniques doivent être réalisés. Par ailleurs, ne négligez pas la vérification des supports élastiques de la boîte de vitesse.

Mis à part l’entretien, quelques signes peuvent néanmoins vous indiquer que la boîte de vitesses doit être remplacée. À savoir : un passage des rapports de vitesses difficile, une apparition de bruits de grincement ou de claquement, la présence d’une fuite d’huile, une odeur de brûlé ou encore des vitesses qui sautent. Bref, il faudra prévoir un budget entre 500 à 3500 euros afin de remplacer la pièce.

Plan du site