Comment se servir d’un bang pour fumer ?

bang pour fumer

Publié le : 25 octobre 20236 mins de lecture

Si la majorité des consommateurs de cannabis aiment consommer cette substance illicite en le fumant sous forme de tige, d’autres préfèrent l’usage d’un bang pas cher ou d’une pipe à eau. L’utilisation de cet accessoire doit obligatoirement respecter quelques procédés afin de profiter d’une inhalation optimale pendant chaque séance de vapotage.

 

Quelques informations sur le bang

Un bang, qui se prononce généralement « bong », est un équipement de plus en plus utilisé par les consommateurs de cannabis légal, c’est-à-dire de feuille de chanvre ayant un taux de THX faible. En principe il est spécialement destiné à l’inhalation du cannabis pur, sans y ajouter de la cigarette classique. Ce qui en fait un équipement fétiche pour les fumeurs qui souhaitent profiter des effets puissants du cannabis légal à un moindre coût.

Cet équipement fonctionne grâce à la présence de l’eau dans son composant principal, que le fumeur ou plus précisément le vapoteur va chauffer à l’aide de son briquet. Actuellement, de nombreuses personnes ont du mal à faire la différence entre cet accessoire et la pipe à eau, sa cousine. Or, il est important de savoir que les deux équipements ne se ressemblent pas vraiment. En même temps, leurs utilisations n’ont pas les mêmes objectifs.

Pour information, en France, on peut également appeler cet équipement « pipe à eau ». En effet, dans les grandes villes françaises, le bang est devenu populaire comme en Amérique. Il donne aux consommateurs de cannabis légal la possibilité de profiter d’un effet rapide et puissant de l’inhalation. Toutefois, l’usage de ce produit est exclusivement réservé aux personnes majeures. Aussi, l’achat de bang doit généralement se faire auprès d’une boutique en ligne dédiée uniquement à la vente de consommables et accessoires pour ecig.

 

À l’origine du bang pas cher

Comme la majorité des équipements utilisés pour inhaler des drogues douces et légales, on ignore encore l’origine du bong ou bang en verre. De ce fait, la provenance de cet accessoire est jusqu’à aujourd’hui basée sur des suppositions. À vrai dire, depuis l’antiquité, l’Homme a toujours utilisé des équipements artisanaux, similaires au bong, lorsqu’il cherche à fumer du cannabis, du tabac ou d’autres produits hallucinogènes. D’ailleurs, l’ancêtre de la pipe à eau est une noix de coco, un vestige qui date du 15e siècle et utilisé pour aspirer la fumée du tabac. À l’époque, les consommateurs fument du tabac ou du cannabis dans le but d’avoir une bonne humeur au quotidien.

Un autre grand-père du bong est la corne d’animal, qui est utilisé aussi pour aspirer une grande quantité de fumée afin de profiter rapidement l’effet du cannabis. En ce qui concerne l’origine géographique de cet équipement, les experts ont des avis souvent contradictoires. Certains d’entre eux pensent que le bong provient de l’Inde, d’autres affirment que cet équipement a vu le jour dans l’Amérique du Nord. Quelles que soient son histoire et son origine, le bong est devenu un équipement très populaire dans l’univers de l’inhalation de cannabis légal. De ce fait, il devient de plus en plus facile de trouver du bang pas cher sur la toile.

 

Les composants d’un bang pas cher

Un bang en verre, qu’il soit acquis sur le marché ou fabriqué par soi-même est composé d’un réservoir dans lequel l’utilisateur verse de l’eau. Cet équipement comporte aussi, sur l’extrémité du haut, un dispositif servant à positionner la bouche pour l’inhalation de la fumée de tabac ou du cannabis légal. Sur le côté du réservoir, on y installe un tube creux, au bout duquel on place le produit à base de tabac ou de cannabis. Ce composant est également appelé « foyer ».

Avec l’eau contenue dans le réservoir, le consommateur peut ajouter des glaçons en faible quantité. Il est important de savoir que l’utilisation de l’eau dans le bang permet de rendre la fumée du cannabis plus douce. De ce fait, le consommateur peut inhaler de la fumée moins agressive à sa santé et à celle de ses entourages.

 

Le mode d’inhalation avec un bang en verre

Pour inhaler du cannabis avec un bong, le vapoteur doit maintenir le cou dans sa main dominante et veiller à l’user sur une table plane afin d’éviter de le faire tomber. Ensuite, ses lèvres doivent être posées dans l’embouchure. Avec l’autre main, il doit maintenir le briquet sur l’extrémité du foyer. À chaque prise de flamme, il suffit d’inhaler doucement la vapeur sortant de l’embouchure. Après chaque inhalation, il convient d’éloigner le briquet, de retirer le foyer et d’ôter le doigt du carburateur afin d’éviter de remplir les poumons d’une grande quantité de fumée. Enfin, il suffit au consommateur d’expirer lentement la fumée inhalée.

En optant pour l’achat de bang en ligne, il peut demander des conseils en ce qui concerne la bonne utilisation de cet équipement auprès du vendeur. Ce dernier peut aussi proposer d’autres conseils sur les codes à respecter dans l’utilisation d’un bang en verre. Par exemple, le vapoteur ne doit jamais baver dans l’embouchure et allumer une grande partie du foyer pendant l’inhalation.

Plan du site