Si un changement est jugé nécessaire, alors des questions se posent de savoir comment procéder afin d’obtenir des résultats positifs pour votre entreprise. Quelles méthodes utilisées afin de conduire le changement ? Quel outil utilisé ? Ensuite, quelles sont les procédures de base pour une gestion du changement réussie ? Et finalement, quelles sortes de compétences requises peut-on avoir pour mener à bien un tel projet ? Il existe donc des moyens plus faciles afin de réaliser une conduite de changement réussie en entreprise.

Conduite de changement entreprise : définition et enjeux

Aussi appelée conduite management, ce dernier désigne l’ensemble de toutes les actions mises en place afin de permettre à une ou des organisations de se transformer réellement. Des modifications peuvent être apportées (telles qu’imposées par les contraintes et l’évolution de l’environnement) ou choisies (telles que la modernisation des outils informatiques pour en améliorer les performances). Peu importe la situation d’une entreprise, il est impératif de savoir comment, pourquoi et dans quelles circonstances changées. Outre l’impact financier et les gains de productivité imaginables, les aspects humains du changement doivent également être pris en compte pour que vos projets de transformation portent leurs fruits. En fait, le manque de soutien et de participation de l’équipe est l’une des principales raisons pour lesquelles de tels projets échouent. Finalement, pour atteindre votre objectif, il existe des matériels à connaître sur la conduite management. Le changement demande de l’organisation et du temps. Parfois, source de blocage, d’opposition ou de pression, la conduite du changement devrait être envisagée par étapes avant sa mise en œuvre. Afin de conduire la conduite de changement dans votre entreprise, quelques approches théoriques peuvent également vous aider à comprendre les enjeux du concept de changement et finalement comment continuer à réussir la conduite du changement. Pour plus d’informations, veuillez cliquer sur ce lien.

Quelles sont les procédures du changement ?

Une courbe de deuil est un outil de référence pour identifier les enjeux d’une situation changeante, et elle définit les 5 étapes intrinsèques du changement que chacun vit dans sa vie personnelle ou professionnelle. De plus, le choc initial ou le déni cède souvent une place à des sentiments de peur ou de colère, qui peuvent se transformer en dépression ou en truste. Ensuite, il y a la recherche de sens, qui initie une phase de calme. L’expert en gestion conduite management définit un processus en trois phases dans son modèle de transition : lâcher prise sur le passé, la phase flottante et un nouveau départ. Ce dernier peut être aussi appliqué dans le domaine de la commerciale.

Management conduite : les outils à connaître

Un psychologue américain a identifié 3 grandes procédures dans ses modèles de conduite du changement. Tout d’abord le dégel et l’unfreeze. Il est nécessaire de faire prendre conscience à l’équipe des étapes auxquelles des changements doivent être apportés. Ensuite, il y a de la résistance. L’étape du changement ou le changement est aussi un point très important. Il s’agit de poser des gestes concrets pour apporter des changements. Finalement le regel ou le refreeze est la dernière étape à suivre. Il s’agit d’une étape indispensable pour faciliter le succès du changement à long terme, et l’étape finale comprend l’approbation de la nouvelle pratique. Un expert fournit également des matrices d’analyse de champ de force qui vous permet d’analyser les forces négatives et positives à débloquer. Dans les cas où le déblocage n’est pas possible, un réalignement ou un abandon de l’élément de changement peut être envisagé. Le Leavitt Diamond représente aussi un autre type de référence. C’est une matrice qui comprend les 4 éléments d’une entreprise : les personnes, les tâches, l’organisation et la technologie. Les objectifs de cette matrice sont d’évaluer l’interconnexion entre 4 variables, et l’effet d’un changement d’une des variables sur les autres variables. Le Leavitt Diamond a pour but d’avoir défini le plan d’action assez efficace afin de conduire le changement et évaluer son impact. Qu’il s’adresse à une équipe ou à un stratège, un gestionnaire du changement doit avoir des compétences en leadership. En exerçant votre leadership, vous saurez inspirer les équipes, renforcer la confiance totale dans un environnement parfois instable. Vous devez aussi rassurer les collaborateurs qui sont les plus prudents et embarquer les plus têtus par l’intermédiaire d’un cabinet de conseil. En tant que bon communicateur, un gestionnaire du changement doit tenir son équipe informée des changements à venir, des développements en cours et des résultats des changements apportés.