Chaudière à fioul : comment fonctionnent les nouvelles interdictions ?

Chaudière à fioul

Publié le : 03 novembre 20237 mins de lecture

Selon le CEREN, plus d’un foyer sur dix était encore chauffé au fioul en 2016. Cela fait du chauffage au fioul le troisième type de chauffage le plus populaire après le gaz et le courant électrique. Certes, le nombre de chaudières installées réduit graduellement mais pas assez vite aux yeux du gouvernement. C’est pourquoi le Conseil de défense de l’environnement a fait une déclaration assez forte en juillet 2022 pour une interdiction de chaudière à fioul.

Ce qu’il faut retenir de cette interdiction de chaudière à fioul

Le gouvernement a déclaré que la fin du fioul sera en 2022. Un comportement qui suscite des demandes, des instructions ou des inquiétudes. En outre, il peut être difficile de déterminer à quoi ressemble exactement cette interdiction des chaudières à fioul. Quand précisément seront-elles interdites ? Est-il totalement interdit d’utiliser ce combustible pour se chauffer ? Un appareil défectueux peut-il encore être réparé ? Quel combustible de substitution doit-il utiliser et comment doit-il le mettre en œuvre pour le remplacement de chaudière à fioul ? Ce qu’il faut retenir de cette restriction c’est que les nouvelles installations fonctionnant uniquement au fioul ou au charbon ont été interdites depuis le mois de juillet 2022. Ainsi, selon le décret publié le 6 janvier 2022, aucun équipement de chauffage ou appareil de production d’eau chaude (ECS) dégageant plus de 300 gCO2eq par kWh PCI ne pourra plus être installé dans les bâtiments résidentiels ou commerciaux. Le fioul qui émet des quantités excessives de dioxyde de carbone ne peut être utilisé en raison du seuil indiqué. Pour plus d’informations, veuillez visiter le site engie-homeservices.fr.

Quel remplacement pour la chaudière à fioul ?

Si l’utilisation des chaudières à fioul est de plus en plus interdite, il est important de comprendre les autres systèmes de chauffage central populaires :

– Le gaz naturel : un choix qui nécessite un raccordement au réseau urbain. Or, de nombreux logements chauffés au fioul se trouvent en zone rurale et ne sont pas raccordés au réseau de gaz de ville. En outre, pour l’instant, le chauffage au gaz devrait graduellement disparaître des maisons nouvellement construites. Cette mesure de prohibition du gaz est mise en vigueur le 1er janvier 2022. Sans tenir compte de la flambée des coûts du gaz, on peut dire que ce choix n’est pas aujourd’hui le meilleur, voire pour une chaudière à condensation.

– Pompe à chaleur (PAC) : Il existe des différences importantes entre les fabricants et un certain nombre de facteurs doivent être pris en considération lors du choix d’une PAC. Pour éviter que la facture d’électricité n’explose pendant les hivers rigoureux ou pire et que la PAC ne tombe en panne à cause de sa faible résistance aux températures extrêmes, la capacité du produit et une bonne installation sont cruciales pour un fonctionnement efficace. Les prix de conversion d’une pompe air-eau peuvent atteindre des milliers d’euros. Pensez ainsi à demander à un technicien lors de la visite technique si votre chaudière à fioul interdite est compatible.

Chaudière à fioul : quelle solution face à l’interdiction ?

Actuellement, le biofioul fournit naturellement un meilleur bilan environnemental en réduisant de moitié la quantité d’émissions des gaz responsables de la pollution atmosphérique. De plus, ses émissions de CO2 sont inférieures à celles du fioul domestique traditionnel. Le biofioul pourrait être prêt à remplacer le fioul à ce jour et est également compatible avec toutes les chaudières en fonctionnement. Cette approche a été mise en œuvre pour apaiser les quatre millions de Français qui utilisent pour le moment de chaudière à fioul interdite pour se chauffer. En réalité, vous pouvez parfaitement utiliser un biocombustible F5 ou F10 avec votre ancienne chaudière à fioul. Cependant, afin de recueillir le biofoul aux meilleures conditions, votre cuve doit être nettoyée au préalable. Il n’est pas nécessaire de remplacer le brûleur de la chaudière et de la chaudière elle-même pour le biofoul F10. Si votre chaudière à fioul actuelle est trop vieille ou inefficace, vous devrez peut-être la remplacer par une chaudière entièrement compatible avec le biocarburant. Malgré les avantages du biofioul, vous préférez certainement vous en garder au chauffage à fioul traditionnel. Ne vous inquiétez pas, tant que votre chaudière peut le supporter, l’interdiction du fioul signifie que vous pourrez continuer à l’utiliser même après l’année 2022. Vous êtes libre de continuer à user de votre chaudière à fioul existante sans aucune restriction de temps.

Les atouts pour ne plus utiliser une chaudière à fioul interdite

Si vous utilisez actuellement chez vous une chaudière ancienne à fioul et peu performante, son remplacement vous permettra d’avoir un système de chauffage plus efficace et moins énergivore. Le gouvernement a également mis en œuvre un certain nombre d’aides financières afin d’encourager les ménages français à remplacer leurs chaudières à fioul. De plus, grâce aux packs et à l’assistance tout compris, remplacer une chaudière inefficace par un système de chauffage plus performant est désormais un processus simple. D’ailleurs, l’aide pour une conversion de chaudière, connue sous le nom de prime coup de pouce chauffage, a été lancée en janvier 2019. Il s’agit d’une prime inhabituelle désignée pour la substitution d’une chaudière gaz ou fioul obsolète ou inefficace par un équipement plus contemporain et plus rentable. Pour pouvoir bénéficier de cette subvention destinée au remplacement de chaudière à fioul, vous devez opter pour un système de chauffage au bois, une pompe à chaleur air/eau, un système hybride ou un système utilisant des énergies renouvelables.

Plan du site