Un véhicule mis en circulation, même occasionnellement et sur un petit itinéraire, doit être assuré : c’est la loi. Le contrat classique à l’année n’est pas toujours utile. En effet, dans certaines circonstances, une voiture peut bénéficier d’un contrat de courte durée qu’on appelle assurance auto temporaire.

Qu’est-ce qu’une assurance auto temporaire ?

Une assurance automobile temporaire est un contrat qui couvre le véhicule pour une durée limitée et surtout courte, selon les besoins du conducteur. C’est une assurance qui est contractée lors de situations exceptionnelles et elle est appliquée pendant un temps qui va d’un jour à trois mois. Dans ce bref délai, un contrat classique à l’année n’est pas utile. Pour bénéficier de ce type d’assurance, le conducteur doit obligatoirement être âgé d’au moins 21 ans et son permis de conduire doit être valide depuis au moins 24 mois. En revanche, il est impossible de bénéficier d’une telle assurance de courte durée si vous avez un malus. En effet, dans l’assurance automobile, les antécédents avec malus sur les trois années précédentes doivent être déclarées lors d’une nouvelle souscription. Enfin, avant toute souscription d’une garantie temporaire, vérifiez toujours que le pays concerné par votre trajet soit couvert par l’assurance. Pour plus d’informations sur le contrat d’assurance de votre auto en visitant le site www.assurance-voiture-temporaire-provisoire.com.

Quand contracter une assurance temporaire pour une voiture ?

Les contrats d’assurance auto de courte durée répondent à des besoins temporaires du conducteur, liés à des circonstances qui sont elles-mêmes temporaires. Quelles sont ces circonstances ? Tout d’abord, un contrat provisoire peut-être demandé pour un véhicule qui ne roule qu’épisodiquement, ou bien qui est en transit temporaire. C’est aussi le cas pour un véhicule non assuré mais qui doit être déplacé pour diverses raisons telles qu’une récupération en fourrière ou bien des réparations ou des contrôles mécaniques chez le garagiste. D’autres circonstances comme la vente du véhicule peuvent nécessiter une couverture temporaire : l’acquéreur intéressé pourrait vouloir tester la voiture ou bien le conducteur aurait besoin d’en assurer la livraison une fois la vente signée. Ce type de contrat agit également pour l’importation ou l’exportation de la voiture, ou bien dans l’attente d’une immatriculation définitive. Enfin, lors d’un trajet au volant d’une voiture dont le contrat d’assurance en cours n’est pas valide en France, une assurance de courte durée est appliquée. C’est le cas, par exemple, si vous voyagez en Suisse ou bien dans un pays hors de la CEE. Les raisons pour lesquelles un conducteur peut contracter une assurance provisoire sont nombreuses. C’est d’ailleurs le principe d’un tel contrat : s’adapter aux besoins de l’automobiliste.

Un contrat automobile provisoire : personnalisé à quel point ?

Le contrat de courte durée, comme on l’a évoqué plus haut, s’adapte aux besoins du conducteur désigné. Mais à quel point le contrat peut-il être personnalisé ? En réalité, un conducteur peut demander à souscrire une assurance pour une durée ultra courte selon ses nécessités. Par exemple : un contrat pour une journée, le temps d’un trajet rapide ou bien le temps de prêter la voiture à un tiers. Sur le site de votre assureur, vous pouvez demander le tarif appliqué pour une garantie de 24 heures. Si vous avez besoin de plus de jours, vous pouvez demander une période de garantie allant jusqu’à trois mois, sachant toutefois, qu’une fois le contrat validé, vous ne pouvez pas en changer la durée. Cependant, il est important de se rappeler qu’un contrat d’une journée ne permet pas à l’automobiliste de conduire en dehors des frontières françaises. Enfin, le contrat expire à la date et à l’heure précises indiquées dans le contrat : au-delà, si la voiture s’expose à un incident, l’assurance ne s’applique plus. Il est donc essentiel de bien calculer la durée nécessaire pour la garantie : repérez votre itinéraire sur une carte, évaluez les heures de trajet etc.

Comment souscrire à une assurance temporaire pour votre auto ?

Quelle démarche doit-on suivre pour souscrire à une assurance de moins de trois mois pour son véhicule ? Si vous avez plus de 21 ans et que vous êtes titulaire d’un permis de conduire depuis deux ans, il vous reste à fournir une copie de la carte grise de la voiture, une copie du permis de conduire valide ainsi que le dernier relevé d’information. Si vous n’avez pas votre relevé d’information récent, il vous est demandé d’établir vous-même le relevé, avec une attestation sur l’honneur de sa véracité. La souscription pour une garantie de courte durée est possible différents types de véhicules comme un camping car, un van, une remorque, un camion poids lourd ou bien une voiture de particulier. Cette souscription peut désormais se faire en ligne, rapidement et le paiement se fait de façon très sécurisée. Ainsi, en moins de cinq minutes, vous réalisez votre demande de souscription : ce service fonctionne à toute heure du jour et de la nuit. Le coût de la démarche vous est communiqué immédiatement, si bien que vous pouvez anticiper dans votre budget. Bien évidemment, comme dans toute assurance auto, les tarifs dépendent des antécédents du conducteur, de son âge, de son ancienneté au volant, ainsi que de la voiture. En règle générale, le tarif d’un contrat temporaire est toujours plus cher qu’un contrat annuel de garantie. Ce contrat – dont les conditions particulières sont à lire attentivement, avant l’acceptation – et la carte verte vous sont délivrés instantanément dans un PDF et sont prêts à l’impression. Vous voilà assuré, bonne route.