L’achat d’une voiture symbolise généralement un réel budget important pour les particuliers et les familles. En fait, il ne suffit pas de vouloir simplement acquérir le modèle que vous aimez pour qu’il puisse être à votre disposition dans l’immédiat. Lorsqu’il y a un manque de budget ou de fonds, ou lorsque l’utilité du véhicule que vous recherchez restreint votre budget dans la vie quotidienne, il vaut mieux privilégier l’achat d’une voiture d’occasion plutôt que d’en acheter une neuve.

Définir son budget

Avant d’acheter une voiture d’occasion, vous devez définir tout d’abord le budget que vous êtes prêt à mettre pour éviter tout recul. Selon les modèles, les voitures consomment du carburant, ils nécessitent régulièrement des réparations très coûteuses et une assurance doit être souscrite. Toutes ces normes représentent un important investissement financier, si une personne succombait facilement à la tentation d’acheter leur «voiture de rêve», ce serait un budget considérable. La raison doit prévaloir, il vaut mieux choisir un véhicule qui ne vous ruinera pas surtout si vous avez de la famille et que vous avez déjà des enfants, sinon à votre tour, vous pourrez le revendre rapidement. Pour  en savoir davantage, visitez le site guide achat auto pour connaître les avantages de l’achat d’une voiture d’occasion.

 Choisissez le bon vendeur

 Lorsque vous achetez une voiture d’occasion chez les professionnels, sachez qu’ils devront vous offrir une garantie mécanique d’au moins trois mois. Par conséquent, avant que la vente ne se fasse, la voiture est garante d’être réparée. Dès lors, si le moteur ou le levier de vitesses est endommagé ou si des dangers cachés sont découverts, le vendeur en assumera la responsabilité. En outre, les voitures d’occasion emmagasinées par des professionnels peuvent être délivrées dans les meilleurs délais et en général, tirent avantage de réductions. Cependant, bien que la gamme d’options soit généralement large, le modèle qui vous intéresse vraiment peut ne pas se trouver dans l’inventaire du concessionnaire. Une autre solution s’impose, vous pouvez vous tourner vers les agents qui fournissent des services de personal shopper. Ils trouveront gratuitement pour vous le véhicule qui vous conviendra le mieux. Si vous l’achetez à un particulier, le nombre de garanties sera réduit. Il se peut que ce soit un intérêt financier à votre avantage, car les garanties professionnelles ont toujours un prix. De plus, les voitures privées sont nettement plus négociables. Sachez tout de même qu’en cas de litige, le vendeur peut refuser de reconnaître ses fautes. Dans ce cas-là, vous devez lancer le processus de réclamation, mais c’est encore coûteux et très chronophage.

 Quels sont les points à vérifier ?

 Prenez un aperçu du véhicule, vérifiez l’état de la carrosserie, des pare-chocs avant et arrière, des silencieux, des serrures, des pneus et des jantes. Ouvrez et fermez toutes les portes, y compris le coffre et le capot du moteur. Pilotez vous-même la voiture en empruntant une longue route de quelques kilomètres pour changer de surface et d’allure (en ville, sur route et sur autoroute). Examinez le frein: le véhicule doit pouvoir rester sur la même route. Testez toutes les vitesses, ainsi que la marche arrière. Assurez-vous que le rapport change en douceur et que l’embrayage ne «raye» pas. S’il semble y avoir du bruit ou de la fumée pendant le test, veuillez consulter le vendeur ou demander à faire une inspection chez votre garagiste. En cas de doute, demandez à un professionnel d’inspecter sur un pont élévateur. Comparé au coût potentiel de certains événements imprévus, le montant de cet investissement n’est que de quelques centaines d’euros. En ce qui concerne l’état général du véhicule, si vous remarquez des ombres de peinture, cela peut signifier que le véhicule a subi de récentes rénovations. Les éléments d’ouverture doivent manœuvrer sans résistance (portes, vitres électriques, serrures centrales de porte). Assurez-vous de la présence de roue de secours et que le kilométrage soit en norme. Enfin, contrôler les équipements et les accessoires spéciaux.