petitive

Qu’apprend-on en Bachelor Métiers du son ?

Métiers du son

Les métiers du son s’adressent aux adeptes des nouvelles technologies et aux personnes qui montrent un intérêt personnel pour la musique et pour le traitement du son. La voie la plus connue pour devenir un professionnel de haut niveau dans la production audiovisuelle est l’obtention d’un Bachelor Métiers du son.

Le diplôme de Bachelor Son

Le bachelor son est une formation post-bac d’une durée de trois ans. Il s’adresse aux étudiants désireux d’apprendre les métiers du son. La formation est généralement dispensée par une école d’audiovisuel ou de cinéma. Comme l’objectif est de former les futurs professionnels œuvrant dans les métiers du son, le programme d’études permet aux étudiants d’acquérir différentes compétences qui leur sont utiles dans ce domaine plus tard. Chaque étudiant détenteur d’un bachelor son est en mesure d’enregistrer de la musique, de gérer le son durant les spectacles et les concerts, ou encore de concevoir du son pour une image. Suivre une formation liée aux métiers du son est aujourd’hui indispensable pour comprendre et pour maîtriser les nouvelles technologies audionumériques. En effet, l’apparition de nouveaux outils qui sont plus performants a modifié, quelque peu, la méthodologie de travail des professionnels de l’audiovisuel. La formation comprend également des stages professionnels, dans le but de permettre aux étudiants de se constituer un réseau professionnel. Ils peuvent ainsi vivre une bonne expérience, mais surtout mettre en pratique leur savoir-faire.

Le programme d’études pour obtenir un Bachelor son

La formation bachelor son comprend un volet théorique et un volet technique. Les étudiants se familiarisent, durant leur cursus, avec le vocabulaire, les outils, les méthodologies et les techniques utilisés dans les métiers du son. Généralement, la première année comprend des modules comme l’approche de l’électroacoustique et la culture musicale. Ces derniers sont accompagnés de beaucoup d’heures de travaux pratiques. Cette première partie de la formation couvre notamment les bases scientifiques, artistiques et pratiques des métiers du son. Les étudiants s’initient aussi au travail à la radio ou au cinéma et au rythme dans un studio de production de musique durant la première année.

En deuxième année, il est temps pour les étudiants d’approfondir les connaissances acquises en première année comme l’acoustique, le mixage, le mastering et autres. En plus des enseignements fondamentaux, les ateliers et les projets prennent de plus en plus de place en deuxième année. Les étudiants assistent à des séminaires pour apprendre certaines technologies, mais vont surtout travailler sur différents projets. Il est question de réaliser des fan-films, des court-métrages, des émissions radiophoniques, etc. Quant au stage en entreprise, il dure généralement 4 à 6 mois. Après avoir acquis toutes les compétences nécessaires, les étudiants peuvent exercer en tant que spécialiste du son. Après deux ans d’études, l’étudiant choisit une spécialisation qu’il va faire en troisième année.

Que faire après le Bachelor son ?

À l’issue de la formation, les étudiants possèdent toutes les compétences requises pour intégrer directement le marché du travail. Ils peuvent travailler en studio, dans les stations de radio, à la télévision ou encore lors des événements publics. Les débouchés proposés par la formation bachelor son sont nombreux : perchman, ingénieur du son, assistant en studio d’enregistrement, monteur son, régisseur, mixeur, chef opérateur son, sound designer et tous les autres métiers du son. Grâce à l’expérience acquise durant les stages, le jeune diplômé est tout de suite opérationnel, même à la sortie de sa formation. Il est tout aussi possible de poursuivre les études, et ce même si on est détenteur d’un bachelor son. On peut, par exemple, s’inscrire à un master communication et production cinématographique ou à un master scénario et réalisation, toujours dans une école audiovisuelle. Les universités acceptent aussi ce diplôme, si vous voulez faire un master en musicologie ou en son. La poursuite des études permet d’acquérir des connaissances supplémentaires et d’approfondir encore plus le domaine de l’audiovisuel.

Comment intégrer un bachelor son ?

Généralement, les écoles acceptent la candidature des personnes titulaires d’un baccalauréat ou d’un titre de niveau 4. La formation est également à la portée des élèves inscrits en classe de Terminale. La procédure d’admission est à peu près la même partout. Il faut d’abord déposer un dossier de candidature auprès de l’établissement. Ensuite, après avoir été sélectionné, chaque candidat doit passer par un test écrit suivi d’un entretien de motivation devant un jury. Le futur étudiant de l’école doit donc réussir chaque étape. Il doit obtenir une bonne note à une épreuve écrite composée de QCM audiovisuel et sonore qui porte sur la culture générale et la connaissance de l’univers du son. Pour intégrer une école de formation et obtenir un bachelor son, il est important de montrer au jury que vous avez un intérêt particulier pour la musique et les techniques d’enregistrement. En d’autres termes, il convient de posséder un minimum d’expérience ou une réalisation à titre d’amateur pour appuyer sa candidature. À noter que l’admission parallèle est également possible pour ce type de formation. Les titulaires d’un BTS audiovisuel option métier du son peuvent, par exemple, intégrer une formation de bachelor son directement en deuxième ou en troisième année selon les cas. Pour obtenir toutes les informations sur le sujet, il est recommandé de s’adresser directement à l’établissement qui propose la formation. 

Quitter la version mobile