Sur le marché de l’assurance auto moto, on peut retrouver ce que l’on appelle assurance auto collection et assurance moto de collection. Mais pourquoi souscrire une telle assurance spécifique lorsque la voiture ne roule pratiquement pas durant le mois, voire durant l’année ? Est-ce qu’une telle assurance coûte plus cher qu’une assurance auto traditionnelle ? Quel genre de véhicule peut-on classifier comme voiture de collection ? Retrouvez toutes les réponses ici.

Les voitures de collection en France

Les voitures anciennes sont particulièrement nombreuses en France, et un bon nombre roule toujours, avec une assurance auto collection parmi leurs papiers. Aujourd’hui, on peut recenser quelque 1 million de véhicules de collection immatriculés en France. D’après la Fédération Internationale des Véhicules Anciens (FIVA), est considérée comme une voiture de collection, tout véhicule ayant au moins 30 ans. Attention, car si l’on tient compte de ce critère de classification, une Peugeot 205 Gti de 1986 peut aujourd’hui être considérée et/ou classifiée comme étant une voiture de collection.

Est-ce qu’une voiture de collection a besoin d’une assurance ?

La loi est claire : tout véhicule terrestre à moteur doit être assuré, d’après ce que l’on peut lire dans l’article L211-1 du code des assurances. En d’autres termes, même si le véhicule motorisé est immobilisé, ou encore s’il reste dans le garage, il doit être assuré. Ainsi, même si vous ne prenez votre voiture de collection que très rarement, voire jamais, vous devrez tout de même souscrire une assurance.

Quel type d’assurance souscrire ?

Ainsi, il existe l’assurance véhicule de collection, qui est une assurance spécifique que l’on peut souscrire pour les voitures de collection. Cela dit, personne n’est obligé de souscrire ce type d’assurance. D’ailleurs, aucune loi ne l’impose. En d’autres termes, le propriétaire d’une voiture de collection peut très bien souscrire une assurance auto traditionnelle pour son petit bijou.

Le propriétaire a alors le choix entre souscrire :

– Une assurance auto collection, qui peut comporter certaines garanties optionnelles au choix.

– Une assurance au tiers ou responsabilité civile, qui n’est pas trop recommandée lorsqu’il s’agit d’une voiture de collection, puisque cette dernière ne sera donc pas couverte en cas de sinistre pour lequel le tiers n’a pas pu être identifié, ou d’un accident responsable.

– Une assurance intermédiaire, qui est une assurance au tiers améliorée par certaines garanties optionnelles pour étoffer la couverture (bris de glace, assistance du conducteur, etc.).

– Une assurance tous risques, qui reste de loin la meilleure couverture que l’on puisse souscrire en termes d’assurance auto.

Il faut noter que les assureurs apprécient tout particulièrement les voitures de collection, tout simplement parce que ces voitures sont bichonnées au maximum par leurs propriétaires, qui sont le plus souvent de grands passionnés. Ces derniers ne sortent que très rarement avec leur véhicule de collection, par exemple pour aller à un meeting entre passionnés de voitures anciennes une fois par an. Ils respectent scrupuleusement le Code de la route, de peur d’égratigner leur belle monture. Bref, les voitures de collection présentent un risque très bas en termes de sinistres. Et tout le monde sait que les assureurs adorent les « bons risques ».

Ainsi, une assurance collection est souvent moins onéreuse. En effet, les primes d’assurances pour une voiture de collection sont souvent plus abordables.

Bien choisir sa formule d’assurance pour voiture de collection

Ce qu’il faut retenir avec les différentes formules d’assurances auto, c’est qu’il existe généralement ce que l’on appelle franchise. Cette dernière restera à la charge de l’assuré, malgré les garanties qu’il a souscrites. Pour une voiture de collection, il faut savoir que les coûts de réparation sont souvent plus élevés, parce que les pièces sont assez difficiles à trouver. Il faut alors faire très attention, et bien comparer le niveau des garanties proposées ainsi que la franchise.

Cela étant dit, il existe aussi de nombreux contrats d’assurances auto sans franchise. Ainsi, l’assuré pourra profiter d’une indemnisation totale en cas de sinistre. Mais cela va se répercuter au niveau des cotisations.

Sur le marché, il n’y a pas de préférence particulière chez les propriétaires de voitures de collection. Certains essayent de choisir l’assurance auto la plus compétitive, avec franchise, tout en limitant le niveau des cotisations, car c’est une voiture qui ne bouge que très rarement, et qui a un très faible risque. Ainsi, beaucoup choisissent une assurance voiture de collection, assortie de certaines garanties optionnelles (bris de glace, assistance, etc.). D’autres, de leur côté, ne veulent prendre aucun risque, et optent pour une assurance tous risques, sans franchise.

Dans tous les cas, que vous optiez pour une assurance voiture de collection spécifique ou une assurance auto traditionnelle, n’oubliez jamais de bien comparer les offres proposées par les différents assureurs. Pensez aussi à comparer les conditions d’adhésion qui peuvent différer d’une enseigne à une autre. Enfin, n’hésitez pas à vous tourner vers les assureurs qui offrent des promotions, par exemple une réduction plus ou moins importante dans le cas où vous décidez d’assurer plusieurs voitures chez eux.